Compte / Connexion
Avis clients jadore-le-the.com

Les bienfaits du thé - Partie 1

Boissons aux origines multiples, aux nuances de couleurs infinies, aux saveurs innombrables : on comprend pourquoi le thé est la boisson la plus consommée au monde après l’eau !

Au-delà de ces richesses visuelles et gustatives, le thé est aussi une boisson aux multiples bienfaits. Certains bien connus, d’autres encore à découvrir. Voici un aperçu en deux parties des bienfaits du thé. Pour commencer :

Qu’y a-t-il dans ma tasse de thé ?

Une simple tasse de thé est un mélange complexe de dizaines de substances à l’origine de ses bienfaits. Que le thé soit noir, vert, blanc, aromatisé ou non, il est composé de nombreux éléments en proportions variables (il y a quelques mots compliqués mais c'est facile à lire et très instructif !)

Des polyphénols

Tasse de thé

Les polyphénols sont une famille de molécules complexes, que l’on retrouve en grande proportion dans les végétaux. Ces composés sont produits naturellement par les plantes, leur apportent de la couleur et leur permettent de se défendre contre les agressions. Lorsque nous en consommons, ce système de défense est aussi profitable pour nous !

Il existe de nombreux types de polyphénols, classés en fonction de leur structure, parmi lesquels on retrouve les flavonoïdes et les tannins. Certains, comme la quercétine sont abondants dans les fruits, légumes, piments ou encore dans le vin ! D’autres sont spécifiques au thé (théaflavine, théarubigine…)

Les polyphénols ne sont pas sensibles à l’oxydation ni à la lumière. Ils sont donc largement présents dans tous les thés, même après infusion.

En plus de la couleur, les polyphénols apportent au thé différentes textures et saveurs. Ce sont eux qui donnent les sensations d’astringence, de corps, ou d’amertume. Ces aspects ne sont pas associés à la quantité de polyphénols mais à leur type. Ce n’est pas parce qu’un thé est très "doux" qu’il ne contient pas de polyphénols. Par exemple, le thé vert contient jusqu’à 42% de catéchines, alors que le thé noir contient jusqu’à 10% de catéchines mais bien plus de théaflavine qu’un thé vert.

Les polyphénols sont de puissants anti-oxydants, leur présence importante dans le thé favorise la protection de l’organisme, on vous explique comment un peu plus loin !

Des xantines

Les xanthines sont des molécules azotées. Elles existent sous trois formes différentes dans le thé : caféine, théophylline et théobromine. La caféine du thé est aussi appelée théine. Il s’agit de la même molécule, qui est un stimulant du système nerveux. Identique à la caféine que l’on retrouve dans le café, les effets produits sont sensiblement différents.

Lors de l’absorption d’une tasse de thé, la théine est enrobée par les polyphénols, et se diffuse très lentement dans l’organisme. Son action se résume donc à une légère stimulation de longue durée. Au contraire, dans le café cette molécule est absorbée rapidement, et associée à un effet excitant.

Des acides aminés

Les acides aminés sont des composés organiques qui jouent un rôle primordial dans la structure et le métabolisme de nos cellules. Ces molécules apportent une saveur légèrement ronde et sucrée qui équilibre la note astringente des polyphénols. Comme ces derniers, les acides aminés jouent un rôle essentiel dans la composition du thé, d’un point de vue gustatif et santé.

Le thé contient une vingtaine d’acides aminés différents. L’un d’entre eux prédomine et n’existe d’ailleurs que dans le thé : la L-théanine.

Des sels minéraux et vitamines

Le thé est une plante naturellement riche en vitamine C. Une tasse de thé apporte des vitamines B et P solubles, qui seront absorbées par l’organisme. Ces vitamines sont des catalyseurs de réactions chimiques profitables à notre organisme. Le thé est également riche en potassium et en fluor, il contient du calcium et du magnésium. Tous ces minéraux permettent le bon fonctionnement du cerveau, des muscles ou des os, et font partie de l’apport nutritionnel conseillé.

Des composés odorants et aromatiques

Les arômes du théEnviron 5000 composants odorants ont été identifiés dans la nature. Le thé, à lui seul contient jusqu’à 600 composés aromatiques ! Bien que présents en quantités infimes, ces composés s’associent en centaines de milliers de combinaisons pour apporter au thé ses multiples saveurs et arômes. Autant dire que cette boisson n’a pas fini de nous combler par ses richesses aromatiques.

Par exemple les aldéhydes apportent des notes herbacées, le linalool donne un arôme fruité, le n-hexanal favorise une sensation de fraîcheur...

Un pouvoir antioxydant exceptionnel

Le bienfait majeur du thé réside dans son pouvoir anti-oxydant exceptionnel, notamment grâce aux polyphénols qui jouent un rôle de bouclier contre diverses agressions.

Au quotidien, des facteurs comme les UV, le tabac, la pollution provoquent l’oxydation des cellules, et la formation de radicaux libres. Concrètement, ces facteurs auxquels nous sommes tous exposés aboutissent au vieillissement de nos cellules, à un stress pour notre organisme et à des dommages tissulaires.

Le thé, grâce aux polyphénols qu’il contient, favorise la protection de l’organisme. Lorsque nous buvons une tasse de thé, les polyphénols sont absorbés par l’organisme. Ils vont neutraliser les radicaux libres et empêcher leur action de destruction des cellules. Une consommation régulière de thé permet donc de limiter toutes les réactions d’oxydation dans notre organisme, et de favoriser une meilleure protection cellulaire. C’est pour cette raison que le thé contribue à la réduction des maladies cardio-vasculaires, ou à la prévention de cancers. Ces maladies sont en effet dues à la destruction des cellules.

Grâce à sa teneur en polyphénols, le thé est un anti-oxydant puissant qui permet de limiter les facteurs de risques. Pourquoi s’en priver ?!

Alors avec autant de substances et de propriétés bénéfiques, le thé est-il la boisson idéale ? Réponse dans la 2ème partie : Les bienfaits du thé - Quel impact sur la santé ?

Avis clients jadore-le-the.com